Saint Avit Sénieur



 

Proche de la vallée de la Couze, ce village s'est developpé autour de son abbaye fortifiée. Il a pour origine historique un chef guerrier wisigoth converti au catholicisme par Clothilde l'épouse de Clovis et devenu ermite sous le nom d'Avitus ou d'Avitius. L'abbaye aurait été fondée par les bénédictins à l'emplacement du tombeau d'Avitus.

L'endroit devait inspirer les ermites car c'est à Saint Avit que Géraud de Sales, mort en 1120, aurait commencé sa vie religieuse. Il fonda de nombreux ermitages à l'origine des abbayes cisterciennes. Il est vrai que Saint Avit est propice au calme et à la méditation.

Si ce n'est que l'abbaye a été brulée en 1214 par les cathares, ravagée par les Anglais, prise en 1576 par les huguenots qui massacrèrent les chanoines, assiègée en 1585 par le vicomte de Turenne ... Ces menues péripéties expliquent que l'abbaye ait été fortifiée.